Graulhet, le cuir dans la peau

Graulhet, le cuir dans la peau. Ce sont les portes ouvertes organisées par l'Office du Tourisme Bastides et Vignobles de Gaillac pour découvrir et visiter les ateliers du cuir de la ville de Graulhet.

Le cuir dans la peau, c’est la nouvelle édition des journées portes ouvertes des ateliers du cuir de la ville de Graulhet.

Organisé par l’Office du Tourisme Bastides et Vignobles de Gaillac , cet événement se tiendra les 21 et 22 octobre prochain, à Graulhet.

Invités à en découvrir quelques-uns, c’est une expédition que vous retrouverez en story à la une sur Instagram. Une journée riche en apprentissage, en partages et nous en avons pris plein les yeux.

En voici un résumé.

Article en collaboration avec l’Office du Tourisme Bastides et Vignobles de Gaillac

PORTES OUVERTES DES ATELIERS DU CUIR DE GRAULHET

Deux journées pendant lesquelles vous pourrez entrer au coeur d’entreprises expertes et découvrir le travail du cuir sous toutes ses formes : la coloration du cuir, les outils utilisés par les maroquiniers, le travail de rivière,…

Une programmation complète qui vous permettra de suivre le chemin de cette belle matière de la peau à sa transformation en passant par ce lieu mythique réhabilités de la ville de Graulhet. Programme

Les visites sont à 3€/établissement. Certains ont même prévu des boutiques éphémères. Réservations

À ne pas manquer

DES ATELIERS À LA MAISON DES METIERS DU CUIR

Installée dans une ancienne usine de mégisserie sur les berges du Dadou, la Maison des Métiers du Cuir est le lieu de mémoire du savoir-faire industriel graulhétois.

Dans la peau d’un maroquinier

C’est dans ce cadre que les visiteurs du musée pourront participer aux ateliers animés par Isabelle de Motifs Valables.

* Photos d’illustration, non contractuelles

Programme des ateliers

_Mercredi 21 & Jeudi 22 octobre
_De 14h à 18h
_Par groupe de 10 personnes
(dans le respect des normes sanitaires)

  • Porte-cartes
  • Porte-clés

 

Graulhet et le cuir, toute une histoire

Graulhet n’a pas été capitale du cuir en un jour m’sieurs dames !

Les 3 faits qui ont retenu mon attention

Ce qui peut paraître évident pour certains ne l’est pas spécialement pour d’autres (comprendre moi). Grande révélation : je ne suis pas de Toulouse. Donc quand j’ai lu et prononcé le nom de cette ville pour la première fois, c’était « grolait ». Et bien c’est faux ! Les hiérogliphes du titre vous donnent la phonétique qui se prononce « grollet ».

« Les lépreux de la maladrerie de l’Hôtel-Dieu de Toulouse s’en échappaient pour venir à Graulhet, au péril de leur vie, demander du travail sans autre rémunération que la permission de tremper leurs plaies dans le bain des peaux tannées au jus de garouille. En effet la garouille ayant une possibilité de pénétration des dermes bien supérieure aux autres tanins, associée au collagène des peaux, avait un effet cicatrisant. On ne constata aucune contagion. On dit même que certains guérirent, et que nombre d’entre eux restèrent à Graulhet. »
Nous serons d’accord pour dire qu’il fallait la retenir cette anecdote non ?

Pendant plus d’un siècle, Graulhet a été la capitale mondiale de la basane (doublure de chaussure) ce qui implique une économie largement développée par les métiers du cuir.

Et bien figurez vous que l’architecture s’est également adaptée à cette nouvelle activité.

    • la construction du Pont-Vieux qui enjambe le Dadou, rivière traversant la ville. Un aménagement qui a permis de relier le bourg ancien à la rive droite
    • L’installation de métisseries sur les bords du Dadou.
    • La création du nouveau quartier Saint-Jean, où se sont installées les tanneries.

Source : articles par Jean-Louis JULIÉ sur le blog La rue des artisans.

Graulhet et le cuir aujourd'hui

Même si l’appellation « capitale mondiale du cuir » n’est plus étiquetée à la ville de Graulhet, elle reste une commune du cuir.

Aujourd’hui, Graulhet se distingue par une diversité et une concentration géographique uniques de savoir-faire. On y traite le cuir du début jusqu’à la fin : on transforme la peau en cuir dans les mégisseries, puis au sein des maroquineries, le cuir deviendra le produit fini que l’on retrouve en boutique.

Ce sont plus de 80 structures et 650 salariés qui travaillent dans la filière du cuir. Ce qui en fait la seule ville de France où la filière y est représentée de A à Z. 

A la découverte de Graulhet

Quelques mots sur les entreprises que nous avons eu la chance de visiter en avant première.
Vous pouvez, vous aussi, les découvrir lors des portes ouvertes.

1 - Cuir en stock : récupérer la matière première

Crédit @Feeligrans
Il existe plusieurs types de cuirs, tout dépend de la source
Crédit @Feeligrans
Graulhet, le cuir dans la peau. Ce sont les portes ouvertes organisées par l'Office du Tourisme Bastides et Vignobles de Gaillac pour découvrir et visiter les ateliers du cuir de la ville de Graulhet.
Crédit @Feeligrans

Spécialistes du cuir depuis plus de 100 ans, Cuir en stock est une entreprise familiale dédiée à la vente de cuirs aux artisans et particuliers.
L’activité se développe principalement sur internet, via leur boutique en ligne. Cela dit, pouvez aussi récupérer votre commande directement à l’atelier et faire la petite souris (sur rendez-vous).

Ce que nous avons aimé

  • L’expertise de notre hôte

Nous avons été accueilli et guidé par François Austruy, fondateur de Cuir en stock en 2005. 

Durant la visite, François a été une mine d’or d’informations relatives à l’histoire du cuir et ses utilisations. En même temps, son parcours professionnel en tant que chef d’entreprise dans l’industrie du cuir et de la maroquinerie marque son entreprise actuelle.

Aujourd’hui, François est à la retraite et ce sont ses filles, Camille et Agathe qui ont repris la gérance de l’entreprise. 

  • « Cuir en stock c’est un atelier rempli de curiosités ! »

Une promesse que l’on retrouve sur leur site internet et dans la vraie vie.
L’atelier de Cuir en stock se trouve à côté de la maison de famille, entouré de verdure. Une fois les portes franchies, l’odeur du cuir squatte vos narines, la décoration vintage et la marchandise des étales vous offre un spectacle pour vos yeux. Sans oublier le discours de François, une belle musique pour vos oreilles.

ℹ️ LES RETROUVER  –  SiteInstagramFacebook

2 - Eureka : le cuir dans tous ses états

L'utilisation du numérique dans l'entreprise Eureka, spécialisée dans le cuir, à Graulhet
Les chutes de cuir de l'entreprise Eureka sont revalorisées en petite maroquinerie
Les machines de l'entreprise Eureka, spécialisée dans le cuir à Graulhet

Eureka est une entreprise familiale spécialisée dans le cuir dont l’expertise se trouve dans la confection de cuir stretch.

Pour la transformation du cuir, on y découvre une belle harmonie entre le savoir-faire traditionnel et l’innovation, notamment numérique

A cela s’ajoute la volonté d’Eureka a réduire les déchets liés au travail de cette matière.
De ces pièces, ils ont créé des gammes de produits de maroquinerie (porte monnaie, porte carte, masques,…) et des accessoires (ceintures).

Ce que nous avons aimé

Innovation de l'entreprise : le "cuir" de cactus pour réaliser des masques.
Crédit @Feeligrans
  • L’innovation

Nous le disions plus haut, Eureka a su s’adapter et mettre en place des méthodes de production plus « dans l’air du temps ». D’abord avec la surprise de voir cet ensemble de machines numériques dans leur usine. Mais également de découvrir la réalisation de masque à partir de « cuir » végétal comme, ci-contre, avec du cactus.

  • Bonjour la famille

Nous avons rencontré toute la famille lors de notre visite ! et chacun y a son rôle :

_Miguel et Fatima Valentin, les parents, fondateurs de la société en 1994. L’entreprise s’appelait alors « Derayage Service »
_Mélissa, fille cadette : responsable du pôle encollage
_Boris, le benjamin : responsable du parc machines
_Aurélie, la fille aînée : assistante commerciale & production et Responsable Management Qualité.
_Aymeric, n°3 de la fratrie : le numérique, il en fait son affaire

ℹ️ LES RETROUVER  –  SiteInstagram

3 - Les Ateliers Fourès : maroquinerie à la française

Bienvenue au coeur des Ateliers Fourès, maroquinerie homme et femme à Graulhet
Crédit @Feeligrans
Les emporte-pièces créés sur mesure pour la coupe du cuir des Ateliers Fourès à Graulhet

Aux Ateliers Fourès, nous avons terminé notre chemin du travail du cuir. Cette entreprise de maroquinerie pense, crée et fabrique l’ensemble de ses produits au sein de son atelier.

L’expertise des Ateliers Fourès est reconnue et appuyée par l’obtention du label  EPV : ambassadeurs d’excellence « made in France ».
« Délivré par l’État après une instruction rigoureuse, ce label a pour objectif de récompenser des petites et moyennes entreprises emblématiques de l’excellence française industrielle ou artisanale. »  

Ce que nous avons aimé

  • Silloner l’atelier

Oh oui ! Nous avons parcouru les allées en passant d’un savoir-faire à un autre. Observer la concentration et la dextérité de ces artisans maroquiniers est hypnotique : coupe, couture, montage, conditionnement,… tout est réalisé sous nos yeux.

  • La transmission du savoir-faire

Dans l’atelier, l’ensemble des étapes du cuir à l’accessoire que vous aurez en mains, sont réalisées par des artisans maroquiniers : expertise et gestes de précision garantis.

Nous avons croisé à plusieurs reprises des binômes composés d’un expert et d’un apprenant. Une transmission du savoir-faire qui se créer directement dans l’atelier, en lien avec la matière et le produit.

ℹ️ LES RETROUVER  –  Site 

L A C O L O C

La bonne idée pour votre pause dej'

Nous avions fait une halte déjeuner à L A C O L O C ! Un restaurant qui mêle tradition et modernité, il vous suffira de voir les photos du lieu. Le menu est établi en fonction de produits locaux et de saison. L'équipe le publie quotidiennement sur leur compte instagram. Encore une étape que nous avons adoré

Instagram

Recommended Posts

No comment yet, add your voice below!


Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *