S.A.P.I.N : un nouveau calendrier de l’Avent…toulousain

Des marchés de Noël tous les week-ends, vos décorations en place, les premières cases de votre calendrier de l’Avent maison ou pas (no jugement) sont ouvertes, vous êtes prêts !

Ce qui ne nous a pas empêché de découvrir S.A.P.I.N. Un calendrier de l’avent particulier créé par Serein : toulousain de 25 ans, passionné de jeux et de féerie, qui aime particulièrement les petits cadeaux surprises de Noël. 

Que de suspense ! Oui, c’est vrai mais nous sommes tombées en amour pour ce concept que nous vous partageons tout de suite.

Les débuts de S.A.P.I.N, le calendrier de l'Avent collaboratif

Comment a commencé S.A.P.I.N ?

Voici Serein, l'initiateur de S.A.P.I.N, un calendrier de l'avent collaboratif avec du DIY dedans.
Serein, à l'initiative du S.A.P.I.N

Dans ma famille, on a toujours fait à Noël un « Secret Santa » (ou Noël canadien), où chacun se retrouvait à être le Père Noël d’un proche.
Se creuser la tête pour trouver une idée de cadeau, prendre du temps à empaqueter et partager tous ensemble l’ouverture des cadeaux. C’est un réel plaisir chaque année.

Étant légèrement impatient, les calendriers de l’Avent me font plus trépigner qu’autre chose. A l’ère de la consommation, les calendriers de supermarchés ne correspondaient pas à mes valeurs.

J’ai donc eu l’envie de lier l’utile (si on peut dire ça) à l’agréable : un Secret Santa pour chaque jour de l’Avent et je retrouve l’esprit de partage et de communauté qui me plait tant.

Pourquoi ce nom ?

Ahah, j’avais besoin d’un nom simple (plus c’est simple, plus on le retient facilement), lié à Noël, et j’aime particulièrement les acronymes.

Il est évident que S.A.P.I.N fut trouvé avant d’en avoir la signification complète (après être passé par SANTA, ETOILE, CADEAUX etc.).

[ndlr] S.A.P.I.N pour Système d’Avent Participatif Initiant Noël, un calendrier de l’Avent collaboratif.

En quoi ce calendrier de l'Avent est différent des autres ?

Le but du S.A.P.I.N est de s’élargir autant que possible. Que les petites attentions et le collaboratifs prennent de plus en plus d’ampleur.

Un S.A.P.I.N rassemble (usuellement) 24 participants : chaque participant est en charge d’un jour de décembre. Il fabrique/trouve/crée/achète 24 petits cadeaux identiques (l’équivalent d’un chocolat, environ 1€) et 1 plus conséquent (5 euros max) pour le jour de Noël (25).

Fin octobre
Les participants s’inscrivent via un google form.

Début novembre
Chacun reçoit les instructions : leur jour, les consignes (taille des paquets, dates butoirs, aliments, allergènes et phobies à éviter, âge des participants). Et surtout, le message essentiel : ne pas oublier que c’est avant tout l’intention qui compte, le but n’est ni de se ruiner ni de faire le plus beau cadeau.

Autour du 20 novembre
Ils me livrent leurs petits paquets (emballés et numérotés du jour qui leur a été attribué). Je les vérifie, les recomptes, et les dispatche dans un colis-cadeau à leur attention qu’ils récupéreront une semaine plus tard.
Chaque année j’ai également la chance d’avoir quelques lutins qui m’aident bénévolement !

Ils ont ainsi tous leurs cadeaux du 1er au 24 décembre, et un plus gros le 25 !

A chaque édition, en plus de la page officielle, il y a un groupe facebook privé. Les participants peuvent ainsi poster des photos de leurs cadeaux, expliquer leurs idées et remercier les différents participants ! 

S.A.P.I.N, l'édition 2019

Cette année est la troisième édition du S.A.P.I.N, l’aventure ayant débuté en 2017.

Combien sont inscrits ? Comment ont-ils eu vent de l’ouverture des inscriptions ?

Nous avons 39 inscrits, nombre qui augmente chaque année : nous étions 11 en 2017, plus un cercle d’amis proches (mais les calculs étaient difficiles, pour faire 24 cadeaux par personne !). En 2018, un cercle plus large d’amis (et un calcul plus facile).
Et cette année, pour la première fois, des amis d’amis que je ne connais pas personnellement participent au S.A.P.I.N ! Nous avons également des inscrits de tous types, que ce soit en genre, en classe sociale, en âge (la plus jeune participante à 9ans). 

L’ouverture des inscriptions se fait durant le mois d’octobre pour avoir le temps de s’organiser tous ensemble !

Sont-ils tous de Toulouse ?

Même si la grande majorité est de Toulouse, quelques irréductibles participent malgré la distance. Cette année nous avons eu Reims, Pau, Mirepoix. L’année précédente, nous sommes allés jusqu’à Beauvais !

Et comment est-ce que les participants récupèrent leur calendrier de l'Avent ?

Pour récupérer les petits cadeaux de chacun.e et redistribuer les colis-cadeaux, le principe est le même : je tiens une permanence dans un commerce proche de chez moi, sur deux jours, dont je communique les horaires à l’avance.
Si des participant.e.s ne peuvent pas se déplacer ou ne sont pas disponibles sur ces horaires là, nous fixons un rendez-vous particulier.

Et avec les « non toulousain.e.s », nous fonctionnons par colis interposés. Ce qui nous oblige à prévoir une marge de manœuvre avec les délais postaux !

Le retour d’une participante

Nous avons eu vent de ce calendrier de folie (oui, totalement objective) par Gabrielle qui y participe. Alors nous voulions aussi avoir un retour, savoir comment elle percevait cette initiative de son côté.

On vous met ici ses mots, sans réécriture. Pourquoi ? Simplement parce qu’en les lisant, nous nous sommes rendu compte qu’elle décrit les valeurs que Serein a souhaité faire passer en lançant le S.A.P.I.N et que ça marche plutôt bien.

Le S.A.P.I.N reçu par Gabrielle
Le calendrier de l'avent collaboratif toulousain, quand le participant ouvre son colis.
La découverte du S.A.P.I.N
Comme tous les calendriers de l'avent, S.A.P.I.N révèle un cadeau fait-main tous les jours.
Ouverture du jour 1

“J’y participe, tout d’abord parce que c’est un ami qui l’organise, donc j’en ai entendu parler dès sa première année (2017).

Ensuite, j’adore Noël et toute l’atmosphère d’anticipation un peu magique qui va avec le mois de décembre. Et le S.A.P.I.N me semblait une meilleure façon de faire vivre ça qu’un calendrier de l’Avent classique. Surtout que j’apprécie beaucoup faire les choses de mes petites mains!

Et la première édition, même si en petit comité, a été un vrai succès. Tout le monde s’est pris au jeu. Et le groupe Facebook créé par Serein autour du S.A.P.I.N nous a permis de faire vivre la magie pendant tout le mois de décembre dans une super ambiance.

C’est donc avec plaisir que j’ai participé les années d’après. »

Un scoop à nous réveler ?

J’ai réalisé mardi dernier que cette année, il n’y a pas moins de 1000 cadeaux qui sont passés sur la table des lutins !

Plus d'infos

Alors, tenté.e ?

Pour être informée de la prochaine édition, vous pouvez laisser votre adresse mail à Serein par ici.

Facebook

Entrevue : Maïlys & Laura de l’atelier Bitoño

Recommended Posts

No comment yet, add your voice below!


Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *