[DOSSIER] : A la découverte du cuir

Après la couture, on se retrouve ce mois ci pour parler d »une matière noble : le cuir.

Nous vous emmenons à la découverte du cuir, cette matière noble généralement utilisée pour l’habillement, la décoration et la maroquinerie.

Dans ce dossier, nous allons apprendre les étapes de transformations de la peau au cuir, identifier les Acteurs du Faire toulousains pour apprendre à faire, réparer ou tout simplement offrir. 

Par la suite, place à l’expérimentation avec les articles des Stalkeuses du dimanche et le Rambot du Cactus.

C’est parti !

COMPRENDRE LE CUIR

Pour commencer, connaissez vous le processus qui transforme la peau en cuir ? Il s’agit de la Mégisserie.

1_La mégisserie : transformation de la peau en cuir

Pour transformer la peau de bête en cuir, il faut passer par différentes étapes :

1.Le tannage : C’est le procédé chimique qui permet d’établir des liaisons entre les fibres de collagène de peaux pour les transformer en cuir. On plonge la peau dans le tanin, ces molécules végétales et/ou minérales. Cela permet au cuir d’être résistant à l’eau, à la chaleur et à l’abrasion et d’être plus ou moins souple en fonction du résultat souhaité.

Le saviez-vous ?

Les mégisseries traitent les peaux de chèvre, chevreau, mouton, agneau et les peaux exotiques.

Les tanneries traitent les autres peaux (vache, veau, taureau…)

2. La teinture : Une fois la peau transformée en cuir, elle est mise dans des tonneaux en bois et brassée dans de l’eau chaude et un produit de teinture.

3. Le séchage : Il existe différents types de séchage : la presse à sécher (les peaux sont mises en piles et pressées pour évacuer l’eau), la mise au vent (pour essorer, étirer et dérider la peau), sur le galetas (suspendues une à une aux crochets et sèchent à l’air libre) ou en étuve de façon mécanique.

4. Le corroyage et le finissage : Le corroyage est la dernière étape de préparation du cuir avant de l’utiliser pour la maroquinerie ou autre. En fonction du rendu désiré, différentes actions peuvent être faites : 

    • La refente divise la peau en plusieurs “feuilles” pour sélectionner la qualité souhaitée (ce que l’on appelle souvent la fleur de cuir, la croute…)
    • Le dérayage égalise l’épaisseur de la peau,
    • Le veloutage modifie l’aspect du cuir par un ponçage d’une face,
    • Le lissage donne un aspect brillant au cuir,
    • L’impression permet d’imiter des peaux ou d’ajouter des motifs fantaisies…

Source : Flyer réalisé par l’Office de Tourisme Bastides et Vignoble du Gaillac

Machine pour la refente du cuir
Feuilles de motifs pour l'impression
Différents rendus pour le cuir

Une fois le cuir préparé, il est maintenant prêt à être utilisé pour de la maroquinerie, du mobilier, des bijoux…

2_Zoom sur la maroquinerie

Voici les étapes pour confectionner un objet en maroquinerie :

  • le patronnage :

Pour chaque produit, nous avons besoin de différentes pièces. Sous la direction du styliste un patron et réalisé pour chacune de ces pièces. Elles sont ensuite découpées à l’aide d’emporte pièce à la main ou automatiquement.

  • la préparation :
Il peut être nécessaire de faire plusieurs actions avant l’assemblage des pièces comme la refente, le parage (amincir des bords), le filetage (marquer le cuir à chaud le long des tranches) ou le marquage (impression du nom de la marque).
 
  • l’assemblage et le montage :

C’est le moment où les morceaux sont assemblés, collés et cousus à la machine ou à la main. On y ajoute les fermoirs, pressions…

  • et la finition :
Pour finaliser le produit, on vient teinter les tranches pour protéger le cuir.
Le patronnage
Le marquage
L'assemblage

TRAVAILLER LE CUIR

1_Apprendre à travailler le cuir lors d'ateliers

Envie d’apprendre à travailler le cuir ? Découvrez notre sélection d’ateliers en fonction de vos envies et niveaux.

Crédit photo : Le bottier toulousain

Le bottier toulousain

“Le Bottier Toulousain”, comme son nom l’indique, conçoit des chaussures esthétiques, confortables, naturelles, libres, authentiques & durables.

Jean-Emmanuel du Bottier vous accompagne aussi lors de sessions d’initiation pour créer vos propres soulier. Pour aller plus loin, il propose des formations sur-mesure avec des modules de perfectionnement ( le cousu trépointe (goodyear), le cousu Norvégien, le travail de la forme, patronage et prototypage…).

45, rue des Paradoux • 31000 Toulouse – Infos 

Sylvie Marcucci

Sylvie Marcucci est Créatrice en maroquinerie, Styliste et Tapissière.

Dans son atelier situé dans le quartier de Pâte d’oie à Toulouse, elle vous accompagne lors de stages pour apprendre à fabriquer votre sac en cuir.

Quartier Patte d’Oie • 31300 Toulouse – Infos 

Maribel Carcedo

Envie d’apprendre à travailler le cuir mais vous ne savez pas par où commencer ?

Maribel Carcedo, maroquinière, propose un stage d’initiation à la maroquinerie à Fonsorbes.

31187 Fonsorbes – Infos 

Isabelle – Artisan relieuse

Le cuir est souvent utilisé pour la maroquinerie ou le textile, mais on le retrouve aussi pour de l’accessoire et dans la papeterie. Isabelle anime des ateliers pour apprendre la reliure.

5 Place Wilson • 31000 Toulouse – Infos 

Atelier Romy

L’atelier Romy est un centre de formation spécialisé dans la formation maroquinerie – sellerie.

Ils proposent un ensemble de stages d’initiation au travail du cuir.

1, rue Raymond Gantou • 12400 Saint Afrique – Infos 

Maison Polin

Des ateliers d’initiations au travail du cuir en réalisant des objets simples et utiles pour vos intérieurs.

Toulouse – Infos 

2_Entretenir et réparer mes cuirs

L’atelier du cuir

L’Atelier du Cuir, confectionne des sacs et accessoires sur mesure. Vous pouvez aussi faire appel à eux pour faire réparer vos pièces de cuir.

5 chemin des Môles • 31120 Pinsaguel – Infos 

Cesarenori

Cesarenori propose de nombreuses prestations de retouche et réparation pour vos vêtements de cuirs, peaux et fourrures (liste à retrouver sur le site).

23, place Victor Hugo • 31000 Toulouse – Infos 

Raphaelle Germain

Vous recherchez des produits pour entretenir vos pièces ? Découvrez la gamme disponible chez Raphaelle Germain.

1 impasse d’Hélios • 31240 L’Union – Infos 

Maison Polin

« De la simple réparation (changement de système de fermeture, couture d’une anse), à la réfection d’un partie d’un objet (bride sur-mesure, doublure d’un sac) en passant par la modification et la modernisation du design original. »

Toulouse – Infos 

ZOOM SUR GRAULHET

La ville de Graulhet dans le Tarn (81) est connue pour être la ville du cuir. C’est la seule ville en France où l’ensemble de la filière est présente :

  • On y traite le cuir du début jusqu’à la fin,
  • on le transforme dans les mégisseries,
  • on fabrique des sacs, vêtements et accessoires dans les maroquineries,
  • on peut acheter les accessoires et outils des maroquineries,
  • on explore et imagine les tendances de demain avec la chimie du cuir…

Et bonne nouvelle, les Portes Ouvertes « Le cuir dans la peau » se déroulent les 21 et 22 Octobre prochain. Profitez en pour découvrir toutes ces étapes. Même qu’Au boulot cocotte sera présent avec notre animatrice Isabelle de Motifs Valables pour des ateliers créatifs offerts au public… mais on ne vous en dit pas trop, rendez-vous la semaine prochaine pour un article dédié à cet événement !

MAIS ENCORE ?

Il doit exister encore multitudes d’adresses et d’entrepreneur.es sur cette thématique.

Alors, si vous les connaissez, n’hésitez pas à les mentionner en commentaire.

Encore mieux !
Qu’ils apparaissent sur la Cartographie du Faire pour les retrouver plus facilement.

Recommended Posts

No comment yet, add your voice below!


Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *