[DOSSIER] L’art du fil à Toulouse

Il existe une multitude de tachniques pour mettre en avant le fil. Ce matériaux souvent relayé au second plan. Une sélection ainsi qu'une liste de bonnes adresses pour vous lancer, bien accompagné.e, à Toulouse et ses environs;

Le fil, c’est souvent l’élément clé de la mercerie. Celui dont on ne peut se passer puisqu’il permet de faire le lien et de tenir toute notre réalisation en un seul morceau. Comme en couture par exemple.

Alors oui, le fil est batisseur mais il est aussi au centre de techniques plus complexes les unes que les autres. Broderie d’art, macramé, tissage,… autant de disciplines dans lesquelles le fil est la star.

Dans ce dossier, prenons le temps de faire connaissance avec cette matière et (re)découvrons les métiers qu’elle a engendré. Pour les plus curieux, une liste des bonnes adresses vers lesquelles se tourner pour acheter votre matériel ainsi que les Acteurs du faire pour vous guider et passer à l’action.

LE FIL : FAIRE CONNAISSANCE AVEC LA MATIÈRE

1_Le fil, qu'est-ce que c'est ?

Avez-vous déjà essayé de trouver une définition pour ce terme utilisé en création mais aussi dans nos expressions ?

En tant que couturière, le fil est très vite assimilé à ce lien qui permet de maintenir l’ensemble des pièces du patron. Et puis, il s’utilise aussi pour embellir et mettre en valeur des coutures avec des broderies, une couleur contrastante,…

Du côté de l’Académie Française :

Nom masculin – XIIe siècle. Issu du latin filum, de même sens.
Long brin de matière textile – Brin souple, plus ou moins fin, qu’on obtient en étirant et en assemblant par torsion des fibres naturelles ou artificielles.

Et maintenant, place à la pratique !

2_Comment utiliser le fil ?

Pour vulgariser, le fil est généralement utilisé pour lier des éléments entre eux. Allons plus loin.

Les classiques

La couture

Une évidence en terme d’incontournable lorsque l’on nous dit « art du fil ».
Nous y avons dédié un dossier avec l’ensemble des information pour coudre
à Toulouse.

Un espace ateliers aménagé dans la boutique Les Marchandes à Toulouse

À lire[DOSSIER] La couture à Toulouse
Un article consacré à la couture dans lequel vous trouverez des conseils pour vous lancer, des adresses ainsi que des Acteurs du Faire qui pourront vous accompagner.

Le tricot et le crochet

Deux disciplines qui peuvent vite nous rappeler « les anciens ». Et pourtant, en 2020, plusieurs articles apparaissaient sur la toile expliquant les bienfaits de ces deux pratiques pour notre santé mentale. Comme « Tricot, le nouveau yoga« , « 7 façons dont le crochet peut améliorer votre santé mentale« .

Le crochet peut aussi laisser place aux oeuvres d'art.

L’art de crocheter

Et puis il y a l’utilisation de ces pratiques au service de l’art. Comme « Les Oursins », installation de Choi + Shine Architecture qui a proposé une expérience immersive à Singapour.
« Parlant du thème de l’écologie, chaque œuvre d’art interactive de 17 mètres de haut symbolise la beauté et la diversité de la nature. »  Cyclope

Vous trouverez aussi de nombreuses manières de moderniser vos créations que ce soit en au tricot ou en crochet. Comme l’exemple ci-dessous.

Les amigurumis créés par Sabine, alisa Anisbee

Les amigurumis : Des peluches réalisées au tricot ou au crochet. Cet art japonais peut prendre plusieurs formes comme des animaux, de l’alimentation (gâteaux, légumes,…), des personnages,…

Ici, une création de Sabine alias “Anisbee” dont vous pouvez télécharger le patron gratuit sur son compte Ravelry : les Poupées tracas

La broderie

Une technique simple à mettre en place et très facile à transporter : une aiguille, du fil et le support que vous choisirez.

La broderie telle que nous la voyons aujourd’hui est une bonne manière d’embellir nos intérieurs (cadres en guise de décoration, sur nos éléments de décoration,…) et nos vêtements (personnalisation). 

Ci-dessous, nous vous présentons la broderie en tant que métier d’art.

La broderie de Lunéville, broderie perlée

Broderie de Lunéville
© Tourisme lunevillois

“Broderie apparue à Lunéville vers 1810. Dans le but d’imiter, par un procédé de broderie, certaines dentelles comme Venise, Valenciennes,… Lunéville va se spécialiser dans une technique de broderie sur tulle de coton.” Conservatoire de Lunéville.

La peinture à l’aiguille

Peinture à l'aiguille
© Plumetis Magazine / Trish Burr Embroidery

La peinture à l’aiguille, c’est l’art de reproduire votre motif de manière très réaliste, tel un tableau. Le tout, avec vos fils et votre aiguille.

À (re)découvrir

Des techniques connues mais peut être pas assez.

Le tissage

« Le tissage est le procédé d’assemblage des fils sur un métier à tisser, permettant d’obtenir un tissu chaîne et trame. Il consiste à entrecroiser les fils de chaîne (fils tendus dans le sens de la longueur du métier à tisser) et les fils de trame (fils tendus dans le sens de la largeur du métier à tisser). »  Textile Addict

Tissage en perle Miyuki chez Fifijolipois à Toulouse
© Fifijolipois / Mona.ma

Tisser des perles

Une adaptation de la technique de tissage pour réaliser des accessoires : les perles Miyuki.

Ce sont de très petites perles régulières avec des trous très grands, ce qui permet le passage de plusieurs fils.

Les créations sont majoritairement des accessoires (bracelets, broches, boucles d’oreilles,…) aux formes différentes (géométriques, animaux, personnages,…).

Le macramé
Fabienne vous partage sa passion du macramé avec des ateliers d'été à Toulouse

C’est la succession de noeuds créant un tissage de fils tressés : tenture, bracelet, sac, suspension pour plantes,… les résultats sont infinis.

Art d’origine arabe, la technique du macramé a été perpétué et diffusé par les marins qui vendaient leurs création de port en port.

Le punchneedle

Cette techniques est souvent comparée à la broderie en relief. Seulement, l’outil utilisé est différent et composé de deux parties : une aiguille à enfiler et d’un poinçon pour traverser la toile et y laisser passer le fil.
Vous vous trouverez ainsi avec un envers plat et l’endroit, avec des boucles qui forment votre motif tout en relief.

COUP DE  ❤️ – Le touffetage

« Le tuftage ou touffetage est une technique qui vise à confectionner un tapis ou une moquette en insérant parallèlement et en continu différents types de fils dans un canevas ou un support textile préfabriqué, dit dossier primaire. » Wikipedia

Les créations de Guillaume, alias Atelier Paolo qui réalise des tapis en touffetage à Toulouse.

À Toulouse, nous avons découvert Guillaume de Atelier Paolo grâce à Yasmine (@bonjourlasmala).

Il mène son attrait pour les formes abstraites et couleurs vives, au travail de la laine. 
Et belle nouvelle, il prévoit de faire des ateliers d’initiation.
Pour plus d’infos, inscrivez-vous à sa newsletter.

APPRENDRE À TRAVAILLER LE FIL

1_Où acheter le matériel ?

De manière générale, le plus simple est encore de se rendre en mercerie. La plupart d’entre elles offrent un large choix de fils, laines, trapilho… ainsi que le matériel nécessaire : toile, aiguilles, crochets,…
Vous retrouverez une liste des boutiques dans notre article dédié à la couture à Toulouse.

Il y a également des boutiques spécialées :

2_Les ateliers

Tisserande / fileuse

Coussin de Mythologiae, tissage à la main par Morgane à Montauban.
© Mythologiae
  • Graine de fil : stages filage, tissage, piqué libre, Montastruc la conseillère 
  • Mythologiae : ateliers tissages, Montauban

Tricot et crochet

Les ateliers de tricot et crochet à Toulouse

Broderie

Broderie réalisée par Isabelle de Motifs Valables
© Motifs Valables

Dentelle

Coup de  ❤️ – Nicolas Jover 

Nicolas Jover brode avec délicatesse, répare vos tissus anciens et réalise vos robes de mariée
©Nicolas Jover 

Diplômé de l’Ecole Lesage, établissement de formation de la Maison Lesage qui réalise des broderies d’excellence pour la Haute Couture, le Prêt-à-Porter et les accessoires.

Nicolas donne des cours pour toutes techniques de broderie, dont la peinture textile mentionnée plus haut. Il fait également de la restauration de textiles anciens, de la conception de robe de mariée/cérémonie.
Instagram

3_Les espaces

Passage à l’art – Site

Ecole Passage à l'Art, à toulouse, qui enseigne une quantité de savoir-faire

« Dans le respect d’un véritable savoir faire, vous y apprendrez la Coupe, la Couture, le Patronage à plat, le Patronage en Moulage, la Haute Couture, le Stylisme, le Dessin et le Design de Mode, le Tricot, la Broderie, la Plumasserie, la Fabrication de chapeaux. »

Le Plumarium – Site

« Le Plumarium, lieu hors du commun, se veut trait d’union entre les créateurs et le public, dans un esprit de découverte, de convivialité, d’échange et de transmission. »

MAIS ENCORE ?

Vous pouvez retrouvez l’ensemble des articles avec la thématique « Art du Fil » et découvrir de nouveaux acteurs du Faire (animateurs, boutiques, lieux).

Il existe également le blog de Tata Georgette, véritable ressources des loisirs textiles à Toulouse et dans la région.

J’ai bien conscience qu’il doit exister encore multitudes d’adresses et d’entrepreneur.es sur cette thématique.

Alors, si vous les connaissez, n’hésitez pas à les mentionner en commentaire.

Encore mieux !
Qu’ils apparaissent sur la Cartographie du Faire pour les retrouver plus facilement.

Coudre à Toulouse, c'est possible et un peu partout. Un article qui reprendre un ensemble d'adresses de boutiques et espaces dédiés pour vous adonner à votre (future) passion. #toulousecreative

Recommended Posts

No comment yet, add your voice below!


Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *