[DOSSIER] La couture à Toulouse

Margot est couturière à Toulouse et propose des ateliers

La couture est l’une des disciplines les plus populaires auprès des DIYeuses, et représente 42% d’adeptes en 2017*. Vous habitez Toulouse ou alentours et la couture est l’une de vos passions ?

Dans cet article, je vous partage des adresses et « trucs utiles » pour ceux et celles qui commencent. 

Je précise que je me base sur mon expérience, qui n’est pas celle d’une professionnelle. Les recommandations sont celles que je fréquente, ai fréquenté ou encore que vous nous avez suggéré en sondage Instagram.

*Infographie Créations et Savoir-Faire

Crédit photo de couverture : Margot Clemente @encouturesimone
MAJ 23.06.2020

TROUVER SES ESSENTIELS COUTURE À TOULOUSE

1_La MAC, comprendre “machine à coudre”

La machine à coudre est l’indispensable de la sewista. Vous en avez pour tous les budgets.

En ce qui me concerne, c’est une Toyota (oui oui). Une reprise à une amie qui l’avait eu de sa mère qui l’avait eu de sa mère… un modèle qu’on ne trouve plus mais qui tient encore bien la route.

Un outil de base qui demande un investissement, à partir de 160€ environs pour une entrée de gamme chez Singer, jusqu’à plus de 1500€ pour des modèles au résultat professionnel comme le modèle Quilt Expression de Pfaff.

C’est pourquoi il est bon de connaître votre besoin avant de vous décider. Par exemple :

  • Est-ce pour une utilisation régulière ou occasionnelle ?
  • Aurai-je besoin de points fantaisies ou ceux de bases (droit, zigzag, boutonnière) me suffisent ?


Pour aller plus loin, l’article “Comment choisir sa machine à coudre ?” sur Les Very good est complet, compréhensible de tous et aidant pour vous décider.

Où acheter votre MAC ?

Voici une sélection de 3 boutiques dans lesquelles vous pourrez être conseillé.e pour votre achat. En plus, elles proposent toutes les réparations de MAC, ce qui est très utile pour son entretien.

C'est parti pour la coupe du tissus après avoir modifié le patron de la robe Raisin de Damn Good Caramel.

ADY Toulouse Site 

46 allée Jean Jaurès – 31000
Revendeur multimarques

ESanchez – Pfaff  Site 

51 allée Jean Jaurès – 31000
Revendeur PFAFF, JUKI, Husqvarna

SINGER Toulouse Minimes Site 

13 avenue des Minimes – 31500
Spécialiste SINGER

Péressinotto Site 

26 avenue URSS – 31400
Vente, réparations et SAV toutes marques

La surjeteuse

Si vous vous posez la question de la surjeteuse, sachez que ce n’est pas indispensable.

La surjeteuse est aussi une machine “à coudre”, seulement elle vous sera essentielle si vous envisagez de coudre des matières élastiques comme le jersey, des mailles ou du molleton. Auquel cas, les MAC classiques proposent des alternatives suffisantes comme les points zigzag.

Pour aller plus loin, rendez-vous sur le blog Couture Débutant pour une série de 3 articles sur la surjeteuse. Le premier “Surjeteuse : qu’est-ce que c’est ?”

2_La trousse de couture

Pour l’équipement de base, faites simple.

Contentez-vous des éléments nécessaires à chaque étape c’est-à-dire : mesurer, tracer, couper et coudre.

En résumé, voici une liste non-exhaustive :

  • un mètre ruban et une règle
  • un crayon de papier ou un stylo effaçable pour tissus, 
  • du papier à patron ou du papier calque
  • une paire de ciseaux pour la coupe du tissus et une pour le papier
  • un découd-vite
  • le bon fil et les bonnes aiguilles

Vous trouverez la majorité de ce matériel de couture dans les merceries, voire certains magasins de tissus. Ce qui veut dire que votre matériel sera tout aussi simple.

Mesurer

Que ce soit pour un patron de vêtement ou d’accessoire, il faudra de quoi mesurer.

  • Une règle, classique ou japonaise : pour mesurer (et tracer)
  • Un mètre ruban : pour prendre vos mesures pour un vêtement. 

Personnellement, je n’utilise que la règle japonaise qui est super pratique (merci à Elodie  pour la découverte). Elle est transparente et mesure 5cm de large. Les repères positionnés tous les centimètres permettent, assez facilement, de marquer les ourlets par exemple.

Tracer

  • Du papier à patron ou papier calque : pour ne pas couper directement dans la planche à patrons, vous pouvez reporter vos pièces sur du papier à patron. Sa particularité est qu’il est assez fin pour voir en transparence. 

D’où mon alternative, le papier calque. Je l’achète en rouleau au Géant des beaux-arts.

  • Le feutre ou crayon adapté : S’il s’agit de papier, faites-le à votre convenance. C’est à dire au crayon à papier ou au feutre.
    Pour tracer sur le tissus, vous avez plusieurs options :
    • la craie de tailleur
    • le feutre  textile effaçable : il existe aussi des sous catégories de celui-ci ahah. Celui qui s’efface en frottant le tissus, en le repassant ou en le passant à la machine.

Personnellement, j’alterne entre la craie de tailleur et le feutre effaçable à la chaleur (pour être sûre de pouvoir porter directement ma cousette ahah). 

Couper

  • Les paires de ciseaux : Oui, il en faut une pour le papier (patron) et une autre pour le tissus. 

Je n’utilise que des paires classiques, celles que l’on retrouve en fourniture de bureau : l’une est réservée au papier et l’autre, au tissus. Par contre, pour cette-dernière, j’en vois la limite et, bientôt, j’investirai dans une paire de ciseaux de tailleur. La longueur des lames facilite la coupe de grandes pièces et puis, la forme aide bien à la coupe à plat.

  • Le “découd vite” : Un des outils indispensables dont je n’aime pas me servir, ahah. Le nom devrait aider à relativiser mais on s’en sert, en général, pour retirer rapidement une couture “ratée” (découdre quoi). Il peut aussi servir à créer la découpe des boutonnières.
  • Les ciseaux “coupe fils” : Optionnel mais très utile, comme son nom l’indique, il sert à couper les fils (de fin de couture par exemple).

Coudre

  • Les fils : Une évidence. Il en existe de plusieurs matières, grosseurs, couleurs,…

Si vous débutez, le plus simple est de vous rendre en boutique et vous rapprocher d’un.e vendeur.euse qui vous orientera en fonction de votre tissus.

  • Les aiguilles : Là aussi, les tailles des aiguilles s’adaptent au tissus à coudre. Par exemple, pour le jersey d’un t-shirt ou un coton classique. 

Mais, généralement, vous disposez d’un kit de base avec votre MAC. Auquel cas, vous les trouverez facilement en boutiques spécialisées et merceries.

Où acheter votre matériel ?

Pour être bien équipé.e dès le départ, je vous conseillerai d’abord les merceries et boutiques spécialisées en couture. Sachez que certains commerces proposent l’ensemble, c’est à dire le tissus et la mercerie.

Arrow Workshop – Site 

11 rue Saint Ursule – 31000
Assez simple, il y a tout : mercerie, tissus, accessoires et patrons.

Mercerie Fassi 

20 place Roger Salengro – 31000
Tout ce qu’il vous faut en mercerie.

3_Le tissus

C’est là que s’ouvre le champs des possibles (ou que commence l’addiction ahah).

Impossible à décrire, il y en a en pagaille ! De matières différentes, de l’uni, à motifs, fluide ou plus rigide,…

Il vous suffit d’entrer dans une boutique dédiée pour vous en rendre compte.

Généralement, pour vous aider, les marques de patron font des suggestions de tissus adéquat pour la couture.

Où acheter Tissus ?

Toulouse centre

Aux alentours

En ligne - 2 nouvelles boutiques
tissus-en-ligne-avril-fabrics-toulouse-auboulotcocotte
tissus-manouche-en-ligne-toulouse-auboulotcocotte

Avril Fabrics – Site 

C’est la boutique de Julie, alias Avril la rouge sur les réseaux.
Couturière passionnée, nous l’avions remarqué dans l’émission Cousu Main S3 dont elle a été finaliste.

Adepte de la couture sans patron, des fleurs et des tissus extensibles, elle a créé sa boutique en ligne pour vous proposer des tissus qui mêlent bien l’ensemble !

Manouche – Site 

Une toute nouvelle boutique de tissus lancée par Marie-Charlotte fin 2019.

La particularité : un tarif unique au mètre !
Ça, c’est sans compter les motifs originaux qu’on y retrouve, créés par Marie-Charlotte herself. 

APPRENDRE À COUDRE

1_Des espaces dédiés

Nous ne le répéterons jamais assez : Toulouse est une ville créative. 

Il existe de nombreux espaces, structures et entrepreneur.es prêts à vous accompagner sur vos projets couture. 

Où coudre à Toulouse ?

Les premières coutures qui donnent forme au vêtement sous nos mains.

Ces boutiques qui accueillent / proposent des ateliers

Certains commerces proposent aussi des ateliers couture, en lien avec leur activité.

Parmi ceux déjà cités : Arrow Workshop, Les Marchandes et Kreatiss.

Marion a dédié un espace ateliers au sein de sa boutique de vrac "En avant toute" à Ramonville.

En avant toute – Site 

78 avenue Tolosane – 31520 Ramonville 
Une boutique-atelier éco-responsable que nous vous avons présenté sur le blog.

Au programme : cours de couture ET location de machine à coudre

2_Des patrons faciles à coudre

Patrons de couture facile proposé par Elodie Blueberry #toulousecreative
Crédit @ElodieBlueberry

Mon parcours couture a commencé par les accessoires : sacs, pochettes, trousses,… Pour doucement m’orienter vers les vêtements. 

Nous vous avons fait un tableau sur Pinterest pour vous inspirer.

Vous pouvez aussi voir la cousette de Coline, débutante, qui a réalisé son premier vêtement : la robe Raisin de Damn Good Caramel.

Elodie Blueberry a également un article sur son blog “5 patrons couture pour débutantes ET grandes tailles”

Il y a également des marques de patrons toulousaines et alentours qui peuvent bien vous aider, comme :

Enfin, il y a peu de temps, la marque de patron Ready to sew a sorti une collection de patrons Pépite :
« La collection Pépite a été spécialement pensée pour les débutants motivés et les couturières amatrices de projets simples et rapides. »
Aucune complexité, des modèles épurés et stylés en même temps.

Vous trouverez : le pantalon Papao / la veste Pekka / la salopette Patsy

MAIS ENCORE ?

J’ai bien conscience qu’il doit exister encore multitudes d’adresses et d’entrepreneur.es sur cette thématique.

Alors, si vous les connaissez, n’hésitez pas à les mentionner en commentaire.

Encore mieux !
Qu’ils apparaissent sur la Cartographie du Faire pour les retrouver plus facilement.

Coudre à Toulouse, c'est possible et un peu partout. Un article qui reprendre un ensemble d'adresses de boutiques et espaces dédiés pour vous adonner à votre (future) passion. #toulousecreative

Recommended Posts

5 Comments

  1. Merci : cet article est top ! 🙂

    en terme de bonnes adresse pour les MAC il y a aussi « perissinotto » (https://www.machineacoudre.net/) : j’ai acheté ma MAC ELNA et ma surjeteuse BROTHER chez eux et je les y fais entretenir régulièrement 🙂
    J’ai aussi découvert une 3eme boutique de tissus à Portet « Tissus de Ursules » (décidement : ils sont gâtés à Portet 😉 )

    Bisous 😀

    • Merci pour ces ajouts Diane. Nous ferons la mise à jour de l’article prochainement. 🙂

  2. Super cette liste qui va être bien utile, merci!
    Pour les tissus, je signale une bonne adresse en ligne toulousaine qui vient d’ouvrir, http://www.manouche.net, des tissus qu’elle crée elle même, il y a de jolis motifs !

    • Bonjour Mathilda. Merci pour la découverte ! 🙂

  3. Merci pour ces mots Marie-Charlotte. Un réel plaisir de voir l’offre couturesque s’élargir dans la ville rose.


Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *