Entrevue avec le collectif « Sous les pavés la plante »

Le collectif Sous les pavés la plante au complet

Repéré il y a plusieurs mois, le collectif Sous les pavés la plante me vendait du rêve : graff, photo, végétal, ateliers,…

Et c’est enfin pour leur vernissage chez Capsule que j’ai pu les croiser !

Ils sont six, se connaissent depuis des années mais ont concrétiser leur envie il y a un an.

De quoi est-ce que je parle ? Et bien ils nous racontent.

_Qui se cache derrière « Sous les pavés la plante » ?

Le collectif est né de la rencontre :

_Mais en fait, c’est quoi « Sous les pavés la plante » ?

Atelier rempotage avec le collectif Sous les pavés la plante

Le manifeste de notre collectif c’est :

  • Proposer du végétal sous différentes formes et mélanger nos pratiques : Peintures, dessins, photographies, plantations, suspensions, contenants de récupération…
  • Inviter le végétal là où on ne l’attend pas et surprendre avec des propositions décalées. Sur les murs, dans les friches, dans des bâtiments désaffectés, dans des entreprises, lors de manifestations, de spectacles, d’expositions, d’inaugurations…
  • Sensibiliser au monde végétal. Partager au travers de nos actions, nos connaissances générales sur le sujet.
    Mais aussi partager des connaissances plus précises en faisant appel à des personnes spécialisées dans leur domaine (botanistes, naturalistes, scientifiques …), afin de sensibiliser le public au monde végétal et plus largement à la préservation de l’environnement sous ses différentes formes)

_Pourquoi le nom ?

On s’est inspiré du slogan révolutionnaire militant connu de tous*, pour l’ajuster à notre sauce et l’axer sur le végétal.

* « Sous les pavés, la plage », slogan du Printemps 68 à Paris en référence au sable trouvé quand on enlève un pavé au sol.

Une réalisation upcycling du collectif Sous les pavés la plante
Le résultat d'un atelier rempotage dans un contenant recyclé avec le collectif Sous les pavés la plante à Toulouse
"Sous les pavés la plante" - atelier "Rempoter dans un contenant recyclé"
Le collectif Sous les pavés la plante propose aussi des initiations au graff
L'exposition du collectif Sous les pavés la plante à l'espace Passerelle Neegreneys à Toulouse
Exposition du collectif à la Passerelle Negreneys - Crédit photo @belek_l_antiquaire

_Quel a été le déclic pour lancer le collectif ?

De part notre environnement de travail et de vie, on a fait le constat que le végétal a de plus en plus de mal à trouver sa place en ville. Du fait de l’évolution démographique, il est réduit, voire supprimé, au profit des lieux d’habitation et de travail.

On constate le besoin ressenti par beaucoup de citadins de se reconnecter à la nature, et la nécessiter de re-végétaliser l’espace, que ce soit dans des jardins partagés, à domicile et au sein des entreprises.

Rapidement on s’est rendu compte que la sensibilité à la protection de la biodiversité nous unit, et qu’on le retranscrit tant dans notre art et notre métier, que dans notre façon de vivre.

_Alors concrètement, que pouvons nous faire avec vous ?

Avec le collectif, vous pouvez découvrir toute sorte d’œuvre en lien avec le végétal (photo, peinture, création…) vous pouvez aussi venir nous voir sur les lieux où on expose pour échanger sur l’importance et la place du végétal dans votre vie, on peut vous conseiller également sur « comment incorporer le végétal dans votre vie de tous les jours? » !

Vous pouvez également participer à des ateliers (bombe de graine, rempotage, création de suspension végétale, graffiti) ! Nous sensibilisons aussi les personnes à réutiliser, recycler et s’amuser avec de qu’on peut avoir sous la main pour créer !

Un scoop à nous réveler ?

Le coté militantisme qui nous a séduit dans ce slogan va bientôt prendre tout son sens dans nos actions… Mais on en dit pas plus …

Entrevue : Maïlys & Laura de l’atelier Bitoño

Recommended Posts

No comment yet, add your voice below!


Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *