Vous : merci Ana @anamathe31

Vous : merci Ana. Un nouveau portrait pour vous présenter un membre de la communauté d'Au boulot cocotte, mais surtout pour vous dire merci.

Pour ce nouveau portrait, nous vous présentons Ana, alias @anamathe31 sur Instagram.
Nous le précisons parce que vous l’avez surement déjà vu. Ana est curieuse de toutes nouvelles techniques qu’elle pourrait essayer.

Nous l’avons retrouvé à une après-midi créative puis sur nos ateliers en ligne. 

A vous de découvrir Ana, une personne généreuse, curieuse, qui est aussi d’un très grand soutien pour les cocottes.
Alors MERCI Ana !

_Qui es-tu ?

"J'aime apprendre"

Je m’appelle Ana.

Je suis chimiste puis ingénieur chimiste grâce à des cours du soir pendant que je travaillais la journée.
Je suis enseignante (au collège) mais je préfère maitresse en maternelle.

J’ai toujours travaillé de mes mains. Du coup, je ne suis « personne », je suis moi et je ne veux pas être « connue ».
« Dans la vie il n’y a pas de problème y a que des solutions » (Franklin dessin animé des années 2000)

Je suis tenace, persévérante et j’ai le goût de l’effort. « Si tu le veux tu peux le faire. » Telle est ma devise.  J’aime apprendre.

_Quelle créative es-tu ?

Réfléchie...

Je m’inspire de ce que je vois et de personne que je suis sur les réseaux sociaux. La création d’un objet est le processus qui permet de mettre en 3D une image dans ta tête. Cela devient une résolution de problème.

Créer est un moment de détente qui commence par un questionnement, mon côté scientifique ressort.
Je veux faire un cadeau pour une enfant ? Dans ma tête, je réfléchis à tout ce qu’aime cette enfant. Puis je vais au bureau choisir les tissus, en gardant en tête des matières et des textures. Je laisse en plan les tissus non choisis. Je monte à l’atelier pour découper et assembler. Je descends au bureau pour les finitions.

...Bordélique et accumulatrice...

Je suis en fait très organisée dans ma tête. 

J’ai besoin de voir les tissus ensemble pour déterminer le rendu final. En ayant un bureau bien rangé cela ne m’est pas possible de créer. Pour moi, ranger est source de contrainte ; on t’oblige à ranger depuis tout petit. Je n’éprouve pas de sentiment de satisfaction après avoir ranger.  Cela est tellement casse pied de ranger, qu’une fois fait, cela ne te donne pas envie de déranger. Et donc de créer ! C’est le serpent qui se mord la queue.
A l’atelier, il n’y a pas de contraintes. Je fais ce que je veux, quand je veux. Je ne range pas ! Il est mon cocon, ma bulle.

...Autodidacte

Je touche à tout. J’ai commencé par le patchwork machine puis la couture et le confinement est passé par là. Cela m’a permis de m’améliorer en broderie, d’apprendre le crochet, de continuer le tricot et de faire des vêtements (4), du lettering, de l’aquarelle, des bouquets de fleurs en papier, des origamis en tissu…

_Comment tout a commencé ? 

Les cactus en crochet réalisés par Ana @anamathe31 lors des ateliers en ligne des cocottes
La broderie réalisée par Ana @anamathé31 lors des lives instagram. Celui-ci était avec Gina#cie

Je rêve de savoir faire des tableaux en patchwork et mon mari décide de m’offrir une machine à coudre et des cours de patch machine (cadeaux de Noël et anniversaire proches).

Mutés à Toulouse et enceinte, je commence par faire des couvertures de bébé et des bricoles pour la chambre de bébé. Puis, je crée des objets pour l’éveil et des déguisements.

N’ayant pas de base de couture vêtements, je prends des cours de couture broderie avec Maeva*.
Je fais des sacs, des lingettes, des accessoires, des raconte-tapis.

Les cactus en crochet réalisés par Ana @anamathe31 lors des ateliers en ligne des cocottes
La broderie réalisée par Ana @anamathé31 lors des lives instagram. Celui-ci était avec Gina#cie

Je rêve de savoir faire des tableaux en patchwork et mon mari décide de m’offrir une machine à coudre et des cours de patch machine (cadeaux de Noël et anniversaire proches).

Mutés à Toulouse et enceinte, je commence par faire des couvertures de bébé et des bricoles pour la chambre de bébé. Puis, je crée des objets pour l’éveil et des déguisements.

N’ayant pas de base de couture vêtements, je prends des cours de couture broderie avec Maeva*.
Je fais des sacs, des lingettes, des accessoires, des raconte-tapis.

Depuis peu, je fais des vêtements. La surjeteuse me fait peur car elle va trop vite pour moi. Cela sera mon prochain défi.
Je fais de la broderie et du crochet.

Je vais maintenant mixer ces arts du fil pour en faire un objet plus personnel.

* alias Blisscocotte sur Instagram

_Les créations dont tu es la plus fière ?

La couverture en patchwork réalisée par Ana @anamathe31 pour sa fille

La couverture en patchwork vert et violet de Marie, ma fille, car ce fut long.

Un raconte tapis, c'est une histoire retranscrite sur un tapis. Ana @anamathe31 l'a réalisé en couture

Le raconte tapis du loup qui voulait changer de couleur car il est comme je le rêvais dans ma tête.

Le sac de poupées réalisé en couture par Ana @anamathe31

Le sac de poupées de Lucie car les coutures et les raccords sont nickels.

Les livres acrostiches car je me creuse la tête.

_Quelles sont tes sources d’inspiration ?

Un petit aperçu des tissus d'Ana @anamathe31 pour ses créations DIY

Il y en a autant que de techniques :

_Est-ce que les cocottes peuvent faire quelque chose pour toi ?

J’aime les gens et les voir transmettre leur passion est un réel plaisir. Je veux me perfectionner et apprendre dans les domaines suivants :

  • Le bois faire des petits objets ( puzzles, cuillères…)
  • Encadrement jamais fait
  • Macramé car je suis née en 68 et j’adore !
  • Dessin car je suis une boulette en perspective
  • Maroquinerie
  • Patronage mettre mes vêtements à ma morphologie !… 

[ Nous avons alors compris qu’Ana a un bien plus grand appétit créatif que nous le pensions ahah. Maintenant, y’a plus qu’à ! ]

Recommended Posts

No comment yet, add your voice below!


Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *