[DOSSIER] La slow fashion : vers une mode plus éthique

Des vêtements de seconde main sont en vente à la ressourcerie du Tri sera top

La mode éthique est un domaine auquel nous nous intéressons de plus en plus. Nous avions rédigé une série d’articles lors de la Fashion Revolution Week sur Toulouscope. Nous vous informions dernièrement de la nouvelle édition de la Slow Fashion Season sur nos réseaux sociaux.

Qu’en est-il ?
Cet aspect de vos dépenses est il réfléchit ? Guidé par vos convictions et/ou valeurs ?

Avec ce nouvel article, nous souhaitons vous apporter quelques informations pour, peut être, entamer la réflexion. Voire la poursuivre.
En aucun cas moralisateur, nous vous proposons aussi nos quelques références pour des alternatives au fast fashion.

La mode éthique, en quelques lignes

Prenons d’abord le temps de préciser une chose : nous ne sommes pas expertes en la matière. Par contre, comme tout sujet qui nous intéresse, nous nous renseignons et cherchons les informations, pour vous retranscrire notre retour d’expérience.

Qu’on se le dise, la mode éthique n’a pas de définition « bien calée ». 

De notre point de vue, c’est un terme assez générique qui inclus aussi bien le durable que l’éco-responsable en passant par les termes anglophones comme « slow fashion ». 
Pour nous, la mode éthique tient compte du sourcing, de l’utilisation, de la production des matières premières (et du processus de création dans sa globalité) tout comme des conditions de travail des travailleurs de ce secteur.

Et puis, parce que nous avons eu peur que ce ne soit pas compréhensible, nous avons trouvé cette définition Wikipédia :

La mode dite « éthique », aussi appelée mode « durable » est inspirée du modèle du commerce équitable et des principes de l’éthique, avec deux types de préoccupations : sociales et environnementales. Elle est ancrée dans une philosophie de la durabilité, et a pour objectif de créer une mode alternative à la fast fashion* : plus respectueuse de l’homme et de l’environnement dans son processus de production.

* produire rapidement, fréquemment et à bas prix des micro-tendances vues sur les défilés pour les rendre accessibles au grand public. (Source Bloomers.eco)

Une prise de conscience mondiale

Chez les cocottes, cette prise de conscience a eu lieu avant notre rencontre, en 2013 avec l’effondrement du Rana Plaza. Nous vous détaillons cela ci-dessous.

Aujourd’hui, nous souhaitons mettre en avant deux initiatives qui fédères des milliers de personnes pour une mode plus éthique, contre la fast fashion.

Fashion Revolution week

Le 24 avril 2013 s’effondrait le Rana Plaza.
Le bâtiment abritait plusieurs ateliers de confection de diverses marques internationales de la fast fashion, provoquant la mort de près de 1200 personnes et près de 2500 rescapés.

Un an après, et tous les ans depuis, la Fashion Revolution invite les internautes de tous les pays à interpeler les créateurs de leurs vêtements avec le hashtage #whomademyclothes*

“À l’initiative de la créatrice de mode engagée Carry Somers, le collectif FASHION REVOLUTION incite chacun à consommer la mode autrement, à s’interroger sur ceux qui la fabriquent et à réfléchir aux atteintes portées à l’homme et à l’environnement tout au long de ce processus complexe, impliquant de nombreuses opérations de par le monde.”

RESSOURCES

Fashion Revolution week

Le 24 avril 2013 s’effondrait le Rana Plaza.
Le bâtiment abritait plusieurs ateliers de confection de diverses marques internationales de la fast fashion, provoquant la mort de près de 1200 personnes et près de 2500 rescapés.

Un an après, et tous les ans depuis, la Fashion Revolution invite les internautes de tous les pays à interpeler les créateurs de leurs vêtements avec le hashtage #whomademyclothes*

“À l’initiative de la créatrice de mode engagée Carry Somers, le collectif FASHION REVOLUTION incite chacun à consommer la mode autrement, à s’interroger sur ceux qui la fabriquent et à réfléchir aux atteintes portées à l’homme et à l’environnement tout au long de ce processus complexe, impliquant de nombreuses opérations de par le monde.”

RESSOURCES

Slow Fashion Season

Le 21 juin 2020 a commencé la Slow Fashion Season.
Une initiative lancée en 2018, ou plutôt un challenge : celui de ne pas acheter de vêtement de la fast fashion durant 3 mois, soit, jusqu’au 21 septembre 2020.

Une expérience positive et enrichissante dont le but est de réfléchir, s’informer, partager et d’agir ensemble.
Cette année, l’organisation souhaite obtenir 25000 signataires au challenge contre 14000 l’année dernière (objectif initial de 10000).

C’est Marie, alias @chezvouschezmoi , l’une des ambassadrices France du mouvement qui est venue vers nous.
« Ce n’est pas seulement un boycott contre les enseignes de la fast fashion, c’est avant tout pour moi un moyen de mettre en lumière, durant trois mois, des indépendants travaillant dans le secteur de la mode, de l’upcycling et de la réparation (textile ou maroquinerie). »

RESSOURCES

La Slow Fashion Season est un organisme de sensibilisation à la mode éthique. Il est aussi à l'origine de challenge pour engager les personnes

Slow Fashion Season

Le 21 juin 2020 a commencé la Slow Fashion Season.
Une initiative lancée en 2018, ou plutôt un challenge : celui de ne pas acheter de vêtement de la fast fashion durant 3 mois, soit, jusqu’au 21 septembre 2020.

Une expérience positive et enrichissante dont le but est de réfléchir, s’informer, partager et d’agir ensemble.
Cette année, l’organisation souhaite obtenir 25000 signataires au challenge contre 14000 l’année dernière (objectif initial de 10000).

La Slow Fashion Season est un organisme de sensibilisation à la mode éthique. Il est aussi à l'origine de challenge pour engager les personnes

C’est Marie, alias @chezvouschezmoi , l’une des ambassadrices France du mouvement qui est venue vers nous.
« Ce n’est pas seulement un boycott contre les enseignes de la fast fashion, c’est avant tout pour moi un moyen de mettre en lumière, durant trois mois, des indépendants travaillant dans le secteur de la mode, de l’upcycling et de la réparation (textile ou maroquinerie). »

RESSOURCES

Retrouvez aussi sur le blog

Entrevue avec…Chloé et Louna, Tisseuses d’idées

Louna et Chloé, étudiantes en design textile, ont décidé de faire un tour du monde. L’objectif ? Aller à la rencontre d’acteurs du changement pour une mode éthique.

Entrevue avec…Margot de « En couture Simone »

Un esprit solitaire qui aime bien s’entourer. Une entrevue avec Margot, fondatrice de « En couture Simone ». Une passionnée de couture qui en a fait son métier.

Bienvenue… au Tri sera Top

Le Tri sera top est une ressourcerie : vêtements, mobiliers, accessoires mais aussi ateliers et réparations de vélo. Cela devrait suffire à attiser votre curiosité.

Mode éthique : Des alternatives pour vous lancer

Les bonnes adresses et les bons acteurs

L’article Toulouscope « En avril, c’est la Fashion revolution Week » : Une sélection de friperies que vous pouvez retrouver à Toulouse.

Vêtements en seconde main à Toulouse

L’alternative la plus populaire : faire son shopping de vêtements et accessoires dans des boutiques (physiques et en ligne) spécialisées comme les friperies. Mais vous pouvez aussi en trouver sur les vide-greniers.

Une idée qui peut en freiner quelques un.es : « ça a déja été porté », « ce n’est pas propre », « c’est tout troué et tâché »… alors on vous fait une sélection d’acteurs toulousains qui peuvent vraiment vous plaire. Tant par le choix que l’esthétisme.

NOTRE SELECTION

Les P'tites Pépées, ce sont des vêtements vintage vendus en ligne par cette entreprise toulousaine.

Les P’tites Pépées
« Affirme ton style avec des pièces ultra désirables +eco friendly »

Eshop de mode vintage qui propose des ventes privées à Toulouse

We found it vintage, une entreprise toulousaine autour d'accessoires et vêtements vintage

We found it Vintage
« Vêtements vintage intemporels et uniques triés sur le volet » 


Eshop et ventes en message privés

Baraque à fripes est une entreprise toulousaine, dénicheuse de friperies rien que pour vous.

La Baraque à fripes
« Vintage – vêtements chinés avec amour, reprisés au besoin et lavés soigneusement avec une lessive écologique maison »

Louez les vêtements de votre enfant, jusqu'à 3 ans, avec Mon Lou & Moi

Mon lou et moi
« Louez le dressing de vos kids
Dressing responsable pour Mum to be & Bébé (0-3 ans) »

Du neuf ET responsable

En pleine période de soldes, il est facile de se laisser tenter.

Nous ne jugerons pas les modes de consommation de chacun, notre envie est, encore une fois, de proposer des alternatives pour les plus curieux d’entre vous.

A Toulouse, il existe des boutiques physiques dans lesquelles vous pouvez trouver des marques responsables.

NOTRE SELECTION

Les Traits Français, un concept de boutique et salon de thé en plein coeur de Toulouse pour des articles made in France

Les Traits Français
« Boutique-Café consacrée au made in France au cœur de Toulouse »

Achat de vêtements/accessoires français et parfait pour une pause dans le petit salon.

Eros et Agape est une marque de vêtements imaginés et créés à Toulouse

Eros et Agape
Des vêtements pour une « mode responsable, made in France, en coton bio et vegan » 

Une marque engagée et locale, à retrouver chez Creative Pink.

Bhallot atelier, une marque engagée pour le commerce équitable avec des accessoires en lin cirés.

Bhallot
« Valoriser des fibres végétales écologiques avec des acteurs locaux. »

Des accessoires en toiles de lin cirée à retrouver dans leur boutique atelier place A.Bernard. 

Faire par vous-même

C’est possible.

Déjà, par la couture avec l’ensemble des Acteurs présents à Toulouse et ses environs.

Dossier « La couture à Toulouse » : Une sélection de boutiques, lieux d’ateliers et faiseurs à Toulouse.

Vous pouvez également opter pour la customisation

  • Broderie : tatouer ses vêtements et chaussures avec du fil et une aiguille ahah
  • Sérigraphie : une technique d’impression avec pochoir. Comme le propose Bitoño Atelier.
  • Refashion : utiliser d’anciens vêtements pour en créer de nouveaux

Des ateliers que nous avions proposé pour notre première après-midi créative sur le thème du « Recyclage textile » 

Continuons ensemble

Toulouse et ses environs regorgent de boutiques et d’Acteurs du Faire qui ne sont pas mentionnés dans cet article.

Nous pouvons le mettre à jour avec vos suggestions faites en commentaires (ici et sur nos réseaux sociaux).

En plus, Marie a créé un document participatif pour lister commerces et indépendants (mode durable) à soutenir .

Recommended Posts

No comment yet, add your voice below!


Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *